Présentation

Je suis consultant en qualité de vie au travail et bonheur au travail. J'exerce mon métier à travers la marque Novéquilibres que nous avons créée avec une équipe pluridisciplinaire au sein de la coopérative d'activités et d'emploi COOPANAME, dont je suis associé.
Nous nous adressons aux organisations qui veulent favoriser et valoriser la qualité de vie au travail en lien avec une performance individuelle et collective durable.

Mon site professionnel :
www.novequilibres.fr

Le site d'actualité sur la qualité de vie au travail que nous proposons avec Novéquilibres :
www.laqvt.fr

Je suis également associé de La Manufacture coopérative (Manucoop) une coopérative dont l'objectif est d'aider les collectifs de travail à se transformer en organisations coopératives quel que soit, au final, le statut juridique mobilisé, et quels que soient les fondements de cette transformation : récupération, mutation, transmission, reprise, évolution.

J'ai créé le site www.a3qualvie.net sur le thème de la Qualité de vie. J'y ai développé en particulier un concept de ma création : "le réseau de sphères".

J'ai également créé le blog lesverbesdubonheur.fr dédié au bonheur et à la psychologie positive.

vendredi 21 mai 2010

L'Etat à la traîne en terme de gestion des risques psychosociaux ? !

L'Etat serait-il à la traîne en matière de gestion de risques psychosociaux ?

On pourrait donner une double réponse :

NON, s'il s'agit de la promotion de la gestion des risques psychosociaux pour les salariés des entreprises privées. Le gouvernement a étendu l'accord national interprofessionnel sur la stress au travail en avril 2009 (accord négocié par les partenaires sociaux et signé en novembre 2008). L'ancien Ministre du Travail, Xavier DARCOS, a mis en oeuvre un plan d'urgence visant à pousser les entreprises de plus de 1 000 salariés à engager des négociations pour déployer en interne cet accord ... avec des listes verte, orange et rouge qui ont fait couler beaucoup d'encre ... de couleurs variables elles-aussi.

OUI, s'il s'agit des fonctionnaires. Je vous renvoie à l'article de Me Christelle MAZZA, faisant référence à des questions posées par Madame le Sénateur Annie DAVID au Ministre du Travail le 22 avril dernier concernant le harcèlement moral des agents publics.
En effet, l'Etat paraît bien sourd à la souffrance au travail et aux conditions de travail dans les administrations et les organismes publics.
Ces derniers temps, la presse a relayé des problèmes importants en matière de RPS et de conditions de travail à Pôle Emploi, à l'Education Nationale (le cas des vacataires par exemple), les hôpitaux publics, ...
L'Etat a une double responsabilité vis à vis des fonctionnaires et de tous les individus travaillant dans les organismes publics quels que soient leur statut (y compris les plus aberrants et les plus illégaux tels que les enchaînements sans fin de CDD) : la responsabilité sociétale et SA responsabilité en tant qu'employeur.
L'Etat devrait être exemplaire, et le moins que l'on puisse dire est qu'il joue un rôle schizophrène. 

OUI s'il s'agit de tous ceux qui sont privés d'emploi. Quelles sont les mesures qui permettent de prendre en compte la souffrance de ceux qui sont à la recherche d'un emploi ?

OUI, s'il s'agit des auto-entrepreneurs. L'Etat promeut (pour le moins) le statut d'auto-entrepreneur, mais dans quelle mesure la gestion des RPS est-elle intégrée dans ce dispositif ?

OUI, pour bien d'autres statuts :artisans, commerçants, agriculteurs, pêcheurs, entrepreneurs, les bénévoles dans les associations, ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget