Présentation

Je suis consultant en qualité de vie au travail et bonheur au travail. J'exerce mon métier à travers la marque Novéquilibres que nous avons créée avec une équipe pluridisciplinaire au sein de la coopérative d'activités et d'emploi COOPANAME, dont je suis associé.
Nous nous adressons aux organisations qui veulent favoriser et valoriser la qualité de vie au travail en lien avec une performance individuelle et collective durable.

Mon site professionnel :
www.novequilibres.fr

Le site d'actualité sur la qualité de vie au travail que nous proposons avec Novéquilibres :
www.laqvt.fr

Je suis également associé de La Manufacture coopérative (Manucoop) une coopérative dont l'objectif est d'aider les collectifs de travail à se transformer en organisations coopératives quel que soit, au final, le statut juridique mobilisé, et quels que soient les fondements de cette transformation : récupération, mutation, transmission, reprise, évolution.

J'ai créé le site www.a3qualvie.net sur le thème de la Qualité de vie. J'y ai développé en particulier un concept de ma création : "le réseau de sphères".

J'ai également créé le blog lesverbesdubonheur.fr dédié au bonheur et à la psychologie positive.

vendredi 21 octobre 2011

L'épisode N°4 des impertinences du Professeur Bossondur

Ce vendredi 21 octobre, sur laqvt.fr, site d'actualité sur la qualité de vie au travail, publication de l'épisode N°4 des impertinences du Professeur Bossondur.

Episode N°4

Pour information sur mon implication dans tout cela : je suis auteur de cet épisode, responsable éditorital de laqvt.fr avec Sophie Courmont, et responsable exécutif de l'équipe Novéquilibres à l'origine de ce site.

Merci à tous mes coéquipiers de la Bande du Professeur Bossondur pour cette aventure humaine.


Le professeur Bossondur pointe un sujet important dans cet épisode N°4 : l'expression au travail.

Je me suis rendu au café social organisé par le site Miroir Social mardi 18 octobre sur le sujet "Quelles conditions pour s'exprimer collectivement sans crainte sur son travail ?"

Plusieurs témoignages dans des entreprises de communication (étonnant, non ?) montrent que l'expression est bridée et que les représentants du personnel ont des difficultés considérables pour obtenir de directions générales une expression directe des salariés.

Sans EXPRESSION, on conduit à la PRESSION ... et à la DEPRESSION

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget